25 février 2021

VL Beraka

Matthieu 28 :20 “Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” Jean 14 :20 ; Luc 17 :21 “Je suis en vous… au milieu de vous”

Confinement

Un regard chrétien en plein confinement

Un regard chrétien en plein confinement - VL Beraka
Il y a quelques années, vers 2011-2012, un matin d’été, alors qu’il était très tôt, je me suis réveillé avec ces quelques mots qui étaient sans cesse répétés dans mon esprit : “Matthieu 6 :33”. Je me suis levé et j’ai lu ce verset dans ma Bible : « Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus...

Il y a quelques années, vers 2011-2012, un matin d’été, alors qu’il était très tôt, je me suis réveillé avec ces quelques mots qui étaient sans cesse répétés dans mon esprit : “Matthieu 6 :33”. Je me suis levé et j’ai lu ce verset dans ma Bible : « Cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Ce jour-là fut le départ d’un long cheminement dans la compréhension de ce que signifie ce passage des Écritures qui est en réalité la grâce de Dieu.

Le 19 décembre 2012 fut aussi un événement majeur, j’ai été amené par l’Esprit Saint à créer un groupe sur Facebook, « Les Bienfaits De Ma Grâce », afin d’amener les brebis du Seigneur à Sa grâce. Ce groupe, qui est en fait une église de réseau, a permis à bon nombre de corriger les faux enseignements qu’ils avaient reçus pour les amener à comprendre que notre Dieu veut les bénir et non les condamner. Beaucoup étaient encore enchaînés par la Loi de Moïse à cette époque, une Loi de condamnation, une Loi qui n’apporte que culpabilité et qui ne conduit, certes, pas les croyants à la grâce de Dieu (voir Galates 5 :4). À cette époque je voyais beaucoup de messages de condamnation sur internet et les réseaux sociaux. Maintenant j’en vois beaucoup moins, et même si beaucoup ont compris la puissance du pardon et la grâce de notre Père céleste, il reste encore des personnes captives de la Loi mosaïque.

Depuis, le Seigneur n’a cessé de nous former mon épouse et moi-même, avec nos enfants. Le Seigneur nous a appris à nous approcher de Lui chaque jour pour venir prendre de Lui, la source de la vie, pour puiser à sa source tout ce dont nous avons besoin au quotidien. Tout comme nous prenons des repas réguliers nous venons à Lui tous les jours. Nous avons appris que c’est une bénédiction que de louer et prier régulièrement Celui qui nous a créés, Celui qui nous a sauvés, Celui qui ne veut que nous bénir et nous inonder de son amour. Ainsi, tous les jours nous louons Dieu et nous le prions. Nous lui demandons de diriger, de conduire notre journée en lui remettant toutes nos activités. Et si besoin, nous lui remettons également les soucis que nous pourrions avoir conformément à 1 Pierre 5 :7 qui nous dit « Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Il prend soin de vous. » Et nous ne manquons surtout pas de prendre la Sainte Cène pour prendre de la vie, nous prenons chaque jour le pain et le vin, le corps et le sang de Christ, tout comme les premiers croyants, qui chaque jour rompaient le pain (voir Actes 2 :46).

Le 24 janvier 2020, notre pays la France, enregistrait les trois premiers décès dus au Covid-19, ce virus qui a été signalé pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019. Depuis la Chine, ce virus n’a cessé de se répandre de pays en pays et de faire des morts. Est-ce que cela a bouleversé nos habitudes ? Je vous invite à découvrir que certaines d’entre-elles n’ont pas changé du tout, bien au contraire.

NOTRE VIE DEPUIS QUE NOUS SOMMES ENTRÉS EN PÉRIODE DE CONFINEMENT

Nous sommes en mars 2020 et l’ennemi se déchaine en toute chose car sa fin est proche, il est donc nécessaire d’être vigilant et fort. Ce mois-ci le Covid-19 commençait à se répandre tellement vite que nous entrions en phase de confinement, plus précisément le 17 mars 2020 à midi. À partir de cette date plus personne ne pouvait sortir sans avoir un motif valable et être muni d’une “Attestation de déplacement dérogatoire” ou d’un “Justificatif de déplacement professionnel” pour celles et ceux qui travaillent.

Les jours passants nous comprenons combien il est indispensable d’être dans la paix et dans la joie et pour cause, car c’est dans la paix que l’Esprit Saint peut agir, c’est dans la paix que nous pouvons entendre la voix de Dieu, sachant également que l’ennemi, le diable et ses acolytes, n’ont aucun pouvoir sur celui qui est en paix, dans la paix de Dieu, la paix du Seigneur. Pendant ce temps de confinement il est absolument nécessaire de conserver la paix. Nous avons plus que jamais, durant cette période de confinement, besoin de mettre en pratique l’exhortation de l’apôtre Paul dans Éphésiens 4 :2-3 où il dit : « En toute humilité et douceur, avec patience. Supportez-vous les uns les autres avec amour, en vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. » Pourquoi ? Parce que ce temps de mise à part limite les déplacements en dehors du foyer et donc que nous sommes plus souvent, pour ne pas dire tous les jours ensemble dans la maison beaucoup plus longtemps que d’habitude.

COMMENT VIVONS-NOUS CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT AVEC MA FAMILLE ?

barque-bateauNous nous trouvons, tous ensemble, confinés dans une barque bien plus souvent que d’habitude et c’est le lot de chaque foyer, de chaque famille. Pour ce qui me concerne, mes journées sont bien remplies. Toutefois, ce confinement engendre des difficultés parce que nous sommes tous à la maison et que nos seules sorties sont des petites promenades autour de chez nous. Cependant, ces sorties sont nécessaires pour s’aérer et se dégourdir un peu. Il nous faut user de sagesse pour limiter le plus possible nos déplacements pour faire nos courses ; une fois par semaine au possible et un seul d’entre nous fait les achats nécessaires. Nous faisons également en sorte d’avoir un moment seul, lorsque nécessaire, pour accomplir nos obligations journalières de la meilleure façon possible.

Nous avons trois enfants dont une fille qui a choisi de venir chez nous. Nous communiquons donc avec les autres par téléphone, par les moyens vidéo que nous propose la technologie d’aujourd’hui à travers les smartphones, les ordinateurs et les réseaux sociaux et nous faisons de même avec ma belle-mère. C’est un excellent moyen de prendre soin des uns et des autres en leur montrant que nous sommes toujours avec eux. Nous jouons même à des jeux, tous ensemble en même temps, tel que “Le petit BAC” ou à d’autres jeux qui demandent de la réflexion en utilisant les communications vidéo.

Mon épouse et notre fille sont toujours très occupées. Du dessin à la peinture, du coloriage à la création de tableaux natures en cueillant des fleurs, de l’herbe, des petits cailloux que mon épouse et notre fille vont ramasser et cueillir autour de chez nous ; les occupations ne manquent pas. Elles repassent, elles cuisinent, elles téléphonent pour soutenir les plus faibles, pour soutenir des personnes seules. Mon épouse et notre fille ont toujours quelque chose à faire.

Pour ma part, j’ai parfois des traductions spirituelles à faire, et j’essaie de soutenir des frères et sœurs de diverses manières. Je fais mon possible pour venir en aides à des sœurs, à des familles monoparentales qui ont peur ; je les réconforte, les soutiens, prie un moment avec elles, je leur parle et nous les aidons financièrement autant que possible.

J’aide ma femme dans certaines tâches et je fais en sorte qu’elle se sente soutenue et aimée. Je fais de même avec notre fille et tous nos enfants.

Généralement je fais du bénévolat pour plusieurs associations et durant cette période de confinement il m’arrive de rédiger des articles pour le site web de l’une d’entre elles.

J’écris des articles pour notre site web « La Grâce De Dieu.com ». J’ai également du travail sur Facebook, pour y publier des articles permettant au peuple de Dieu de connaître sa grâce au sein de cette église de réseau, citée au début de cet article. Dès que j’ai un moment au calme je lis ma Bible et je fais des recherches sur certains points.

REVENIR AUX CHOSES ESSENTIELLES

Ce sont jusque-là des choses qui concernent plus ou moins la famille. Elles restent cependant des actes d’amour qui permettent à chacun de se sentir bien entouré et soutenu durant ce temps de confinement.

Inutile de dire que la compassion et l’amour envers les uns et les autres est notre seul gain durant ce temps où nous sommes confinés dans notre barque. Nous comprenons d’autant plus pourquoi la Parole nous invite à l’amour. Le commandement de Jésus est une des choses essentielles à mettre en pratique. Dans Jean 13 :34 le Seigneur Jésus nous dit « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres » (voir aussi Jean 15 :12).

Ce confinement est un temps de jeûne où nous pouvons agir pour prendre de bonnes habitudes ou encore améliorer celles que nous avions commencées à prendre. Ésaïe 58 :6-7 dit « Voici le jeûne auquel je prends plaisir : Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l’on rompe toute espèce de joug ; Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. » En d’autres termes, le jeûne auquel notre Dieu et Père céleste prend plaisir c’est “l’Amour”. Ainsi, ce jeûne est un excellent moyen de méditation, de réflexion pour que chacun, chacune, se remette en question et voit ce qu’il y a à faire pour plaire à Dieu en mettant en pratique le commandement du Seigneur Jésus contenu dans Jean 13 :34 et Jean 15 :12 « Nous aimer les uns les autres, apporter et donner de l’amour aux uns et aux autres ». J’apporte une précision à ce que le Seigneur Jésus nous dit dans ces passages, car il ne s’agit pas ici de chercher à pratiquer l’amour seulement pour nos frères et sœurs spirituels, mais aussi pour les incroyants. Lorsque Jésus dit « Aimez-vous les uns les autres », même s’il ne le précise pas il s’agit bien là de tout le monde, car Jésus est mort et a versé son sang pour tous les hommes, toutes les femmes et tous les jeunes-gens qui vivent ici-bas.

L’IMPORTANCE DE SE TOURNER VERS LE SEIGNEUR JÉSUS

Précédemment je vous parlais de nos habitudes quotidiennes où nous prenons un temps pour louer, prier le Seigneur et même prendre la Sainte Cène. Ce confinement n’a rien changé à nos habitudes, bien au contraire. Nous ouvrons encore plus la porte de notre cœur durant ce temps de mise à l‘écart, non par peur mais parce que nous avons la joie de lui appartenir. Nous n’appartenons plus à ce monde, nous appartenons à Dieu seul, nous sommes à Lui et il veut nous donner ce dont nous avons besoin.

S’il est important de revenir aux choses essentielles telles que “la famille, l’amour ”, il est de même très important, pour ne pas dire « Indispensable » de se tourner vers le Seigneur dans toutes les formes et dans “la louange et la prière”. Pourquoi ?

  • Dieu n’est-il pas la source de la vie ?
  • Le Seigneur n’est-il pas le Prince de la paix ? (Ésaïe 9 :6).
  • N’est-il pas le Prince de la vie ? (Actes 3 :15).
  • Le Seigneur n’est-il pas le Prince de notre salut ? (Hébreux 2 :10).

Dans Jean 4 :23 nous lisons « Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père par l’Esprit et en vérité ; car le Père recherche des hommes qui l’adorent ainsi » (BDS). Alors, vous conviendrez certainement que puisqu’il est le Prince de toutes choses bonnes, il est plus que nécessaire de se tourner vers Lui et avoir tout ce qu’il veut nous donner, notamment la paix* et la joie au travers de la louange et la prière, encore plus durant ce temps où chaque foyer est confiné dans son petit bateau (*voir Jean 14 :27).

Tous les jours nous louons et prions le Seigneur et je peux vous dire qu’en échange nous sommes bénis en étant dans une paix et une joie sans pareil. La louange met un rempart autour de notre maisonnée. En nous se vérifie cette Parole que l’apôtre Paul a écrite dans 2 Timothée 4 :17 : « le Seigneur s’est tenu près de moi et m’a fortifié. » Nous sommes confinés dans cette barque, certes, mais malgré tout nous ramons calmement dans la joie et dans la paix.

Les valeurs essentielles telles que prendre soin de la famille, pratiquer la compassion, l’amour les uns envers les autres, prendre soin des plus faibles, prier et louer le Seigneur sont des avantages importants, car toutes ces choses font partie de tout ce que Dieu notre Père céleste aime et apprécie. Et toutes ces choses, lorsque chacun apporte son don, son talent tant physique que spirituel, permettent à chacun vivant dans cette embarcation, en ce moment, de bien se porter. Elles sont indispensables pour que chacun n’ait ni peur ni angoisse et pour que tous se sentent aimés et importants autant les uns que les autres. La bonté et la compassion les uns envers les autres sont sans nul doute un bénéfice.

Ces choses essentielles portent un nom, elles sont enveloppées dans ce beau nom : « Amour ». Et l’amour à un énorme pouvoir : “Il repousse les ténèbres”. L’amour est lumière et lorsqu’on apporte la lumière là où il y a l’obscurité, l’obscurité s’enfuit. C’est pourquoi la Parole dit : « brillez comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie » Philippiens 2 :15-16. Dans 1 Corinthiens 13 :13 nous lisons « Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour ; mais la plus grande, c’est l’amour. » Oui, sans nul doute c’est l’amour.

Je termine par ce beau passage de la Parole : « Je me couche et je m’endors en paix, Car Toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure » Psaumes 4 :8. Alléluia !

Vito Lentini

Copyright © vito-lentini.com – Avril 2020 – Tous droits réservés