26 octobre 2021

VL Beraka

Matthieu 28 :20 “Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” Jean 14 :20 ; Luc 17 :21 “Je suis en vous… au milieu de vous”

COMMENT SUIS-JE DEVENU TÉMOIN DE JÉHOVAH ?

COMMENT SUIS-JE DEVENU TÉMOIN DE JÉHOVAH ? - VL Beraka
Tout a commencé en janvier 1989. J’aimais parler de Dieu, mais peu de gens dans mon entourage croyaient en Dieu. Un jour des témoins de Jéhovah ont frappé à ma porte. Leur première approche fut de me demander si je croyais en Dieu. Ayant répondu par l’affirmative nous avons aussitôt...
Partagez cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Tout a commencé en janvier 1989. J’aimais parler de Dieu, mais peu de gens dans mon entourage croyaient en Dieu. Un jour des témoins de Jéhovah ont frappé à ma porte. Leur première approche fut de me demander si je croyais en Dieu. Ayant répondu par l’affirmative nous avons aussitôt engagé la conversation sur nos croyances respectives. Les entendre parler de Dieu avait ranimé en moi des souvenirs de l’époque où j’étais au catéchisme. Lorsqu’ils ont pris congé, ils m’ont laissé deux brochures éditées par la société Watch Tower, qui est l’organisation des témoins de Jéhovah située en Pennsylvanie. L’une des brochures se nommait ‘‘Réveillez-vous’’, l’autre ‘‘La Tour De Garde’’.

reveillez-vousCes personnes sont revenues me voir quelques jours plus tard et nous avons de nouveau entamé une discussion sur Dieu. À leur départ, ils m’ont une fois de plus laissé deux autres éditions de ‘‘Réveillez-vous ’’ et ‘‘La Tour de Garde’’. Ils revenaient assez régulièrement jusqu’au jour où ils m’ont proposé de suivre une étude biblique gratuite à domicile. Après m’en avoir expliqué le contenu, j’ai accepté leur proposition, car j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur notre Créateur. J’ai donc commencé à suivre cette étude biblique basée sur un petit livre de couleur rouge nommé : « Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis », tout en bénéficiant de l’aide d’une Bible, éditée et traduite par leurs soins, nommée « Traduction du Monde Nouveau », édition datant de 1975.

À l’époque, je travaillais dans une entreprise où mes horaires étaient postés. Je travaillais une semaine le matin et une semaine le soir. Les semaines pendant lesquelles je travaillais le soir ne me laissaient pas beaucoup de temps pour me préparer à l’étude biblique. Je n’avais donc pas d’autre alternative que d’opter pour une étude biblique ayant lieu le vendredi après-midi tous les quinze jours. J’avais de cette façon un peu plus de temps pour lire les brochures qu’ils me laissaient et pour étudier le livre d’étude rouge.

Plus j’avançais dans mes lectures plus les souvenirs de choses que j’avais apprises me revenaient à l’esprit. Cela me fait penser à ce verset de la Bible : « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas » (Proverbes 22 :6).

Dès que j’avais un moment de libre je me plongeais dans la lecture des publications de ‘‘Réveillez-vous’’ et de ‘‘La Tour de Garde’’, mais j’étais plus enclin à lire les ‘‘Réveillez-vous’’. La revue ‘‘Réveillez-vous’’ contenait des articles sur la vie courante et sur la famille avec des passages de la Bible. Pratiquement dans les dernières pages se trouvait un article nommé ‘‘Coup d’œil sur le monde’’ que je ne manquais jamais de lire en premier. La brochure de ‘‘La Tour de Garde’’, quant à elle, était surtout centrée sur l’enseignement spirituel et contenait beaucoup de passages bibliques.

Je vivais seul à cette époque et comme j’aimais avoir de la compagnie j’invitais assez souvent des amis le week-end pour un repas. Après quelque temps, j’ai également proposé aux témoins de Jéhovah qui étaient à mes côtés dans le cadre de l’étude de la Bible, de venir partager un repas à la maison. Ils n’ont pas accepté, car, me disaient-ils, « nous attendons que vous fassiez suffisamment de progrès pour que nous puissions accepter votre invitation ». Je fus un peu étonné sur le moment, mais j’ai compris plus tard que ces gens suivaient les recommandations de leur organisation qui préconisait de ne pas se lier d’amitié avec des étudiants avant qu’ils aient montré des progrès concrets.

Les mois et les études bibliques passèrent et je dois reconnaître que je n’étais pas toujours particulièrement détendu lors des études bibliques, parce qu’il y avait une certaine distance assez prononcée entre ces personnes et moi-même : un peu comme si j’étais une personne vraiment très différente pour eux. Je ressentais donc une certaine froideur, mais, cela ne m’empêchait pas de progresser, même si ce n’était pas dans une atmosphère très détendue que l’étude de la Bible était faite. Si mes interlocuteurs ressentaient que je n’avais pas très bien compris quelque chose, ils marquaient une pause pour que j’en comprenne bien le sens. Moi-même, si je ne comprenais pas très bien un passage, je tentais, dans la mesure du possible de poser les bonnes questions de manière à avoir la même compréhension de la Bible que mes instructeurs. J’étais plutôt novice en ce qui concerne la Parole de Dieu et pour cause, puisque je n’avais jamais eu de cours bibliques si ce n’était ce que j’avais appris lorsque j’étais enfant…

Extrait de mon livre “DES TÉMOINS DE JÉHOVAH À JÉSUS-CHRIST”

Vito Lentini

Copyright © vito-lentini.com – Juin 2019 – Tous droits réservés